Pam.

Publié le par BUK

Pam m'a envoyé une lettre - reçue ce jour - une lettre remplie de baisers et de mots obscurs - de cris et de sourires - bref elle m'a montré qu'elle n'était pas morte - sa lettre sentait son parfum et sa peau aussi - avec une petite odeur de tabac mêlée à de la ganja de première bourre - elle m'a dit qu'elle allait bien - qu'elle s'impatientait des vacances de Noël pour rejoindre son copain et sa famille -
je n'ai pas couché avec Pam - je l'ai respectée comme un adolescent timide - timide de sa beauté narcotisée - son aura  resplendissante - des jours et des nuits à l'écouter chavirer doucement - chuchotis de mots entre mêlés de bouffées d'herbe - et d'aiguilles dans le bras - à chavirer doucement - les yeux larmoyants avec de la musique au fond de la pièce - le fond du Nebraska de Springsteen -
assise en tailleur dans la pénombre de sa chambre d'étudiante - les bouquins de Walt Whitman et Dylan Thomas posés non loin d'elle - comme de sublimes tâches dans ce tableau lugubre et pourtant beau - des tâches de lumières vives - ses paroles - des tâches de lumières vives - ses paroles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article