Je ricoche.

Publié le par BUK

je rase la campagne
épileptique
cette douce courbe
à gauche - entre deux champs nus

nous avons ri dans le poste
de radio - je l'écoute comme
on rembobine les beaux souvenirs
sur cette route -
le rétroviseur s'est barré
c'est très bien comme ça

tout ça me remonte dans
la gueule en ce mois de juillet
où la chaleur et la lassitude
mêlées me défoncent le corps
j'ai faim mais je ne peux pas manger
j'ai soif mais je ne peux pas boire
j'ai envie de vivre alors je ne dois pas crever

fuyant les bataillons d'armures vides
en solo je progresse lentenent
je ricoche - je suis là - puis je n'y suis plus
mon esprit prend le virage à fond de cale -
pédale coincée

dans ce tumulte je ne dis mot
personne ne me parle
et c'est tant mieux
je vois des ombres grises dans les
arbres - à minuit les lumières s'éteignent
peu à peu - je suis fatigué mais
je n'ai pas envie de me reposer

je pousse la rengaine - je ricoche
à l'aveuglette et moitié sourd -
je suis le satellite perdu pour rien
autour de ce monde - j'effiloche
mes souvenirs en tâtonnant l'aube.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alligators 427 07/07/2009 00:07

j'ai faim mais je ne peux pas mangerj'ai soif mais je ne peux pas boirej'ai envie de vivre alors je ne dois pas creveroh oui!et puis la dernière phrase...elle est...tu m'épates là!il est prenant ce texte,merci. 

Lx 05/07/2009 23:26

De la lie et du vin quel est le plus pure ?
Beau travail BUK, surtout n'arrête pas.

BUK 07/07/2009 18:17


surtout pas frangin !