Pardon mon coeur.

Publié le par BUK

pardon
mon coeur
trop vaste projet
d'humer cette vie
chaque seconde

pardon
mon coeur
chari-vari  que de
tendre ces cordes là
comme des veines

pardon
mon coeur
de buissons ardents
d'une fatalité
difficile à écraser
comme une saloperie
de mégot

pardon
mon coeur
trop de nuits
blanches échaudées 
à l'agonie au bord
du lit des rêves

pardon
mon coeur
d'enfant bleu
de ne pas être
capable d'envisager
l'ultime oraison.

Commenter cet article