Jetés sur le moleskine ( I )

Publié le par BUK

un corbillard passe
au sommet d'une colline
jamais je ne reverrai Aline.
plus jamais non plus ma mère
n'ira à la messe - les
rides s'éterniseront - ici et
là - sur son visage
plus jamais je ne serai
cet enfant sage qui joue aux
petites autos sur la table de la cuisine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article