Plage.

Publié le par BUK



Je me plante là
au milieu de la plage
où personne ne rigole
pas mêmes les filles dénudées
comme des sirènes chavirées
ni les garçons avec leurs kilos
en trop s'essayant au surf
en méditerranée -
les volutes d'un cigarillo
retrouvé dans un tiroir fermé
à clé depuis quatre ans -
la fête est derrière au loin dans
les rires des bouteilles qu'ils vident
à leur santé - les ombres et les cris
toujours sans joie - de doux câlins
aux murmures assassinés là-bas -
la fumée ne monte plus jusqu'aux étoiles
le vent rafraîchi ce chari-vari de blues beach
les soirées un peu folles de ma solitude exacerbée.

Commenter cet article