Chanson fanée.

Publié le par BUK

quand le temps est noir
comme les idées
toujours un deuil plus lourd à porter -
le vertige dans le vent
et le désespoir enivré
de vin mauvais -
l'air chahute
ce fils de pute
on ira jamais à honolulu
les enfants jouent dans la rue -



derrière l'averse
dernière adresse
pour planquer mon spleen saugrenu -
je ferai de tout ça
des chansons fanées
sur des morceaux de bois.

Commenter cet article