Derrière mes volets.

Publié le par BUK

je reste à l'ombre
j'efface un songe
je m'économise -
toute cette floppée
de souvenirs me hante
le rétroviseur a du mal à se briser
sous l' assaut de mes poings -
c'est une question de phalanges
et de force de frappe -
je me brise autre chose
je me brise et me tue
je me tais et me terre
dans ma bulle - derrière mes volets
sous l'armure et mon masque
je ne suis plus le roi de la fête
je m'évade entre deux  prières recluses -
j'ai tout donné je me sens vidé
j'ai tenu les quinze rounds d'affilés
je peux plonger dans les cordes en titubant
comme une vieille cloche fêlée et tomber -
cet été veut vraiment ma peau.

Commenter cet article