En sortant de la pharmacie.

Publié le par BUK

je mange des cachets que la pharmacienne me tend - elle est jeune et belle et dehors il y a du vent mais il fait encore chaud alors je transpire du dos - trente-cinq minutes de route pour traverser ma ville avec Emmylou Harris dans le poste - ma blanche neige country - qui gratte sa guitare pendant que les sept nains font du rodéo en regardant Lulu on the Bridge - le médecin n'a pas été très cool avec moi - il ne m'a pas donné ce que je voulais - mais au moins j'ai pu lire deux trois mags pourris dans la salle d'attente climatisée - juste avant de descendre prendre les médocs - juste le regard de la pharmacienne - elle a disparue derrière les étagères sacrées pendant un long moment - cachets cachés au fond - pour les cas les plus désespérés - la preuve - c'est à renouveler encore deux fois me dit-elle - j'acquiesse sagement - je suis encore plus pâle que sa blouse - c'est ce que m'a dit le docteur en me donnant des petites tapes sur l'épaule en sortant du cabinet - genre allez vous n'allez pas crever - vous n'allez pas rester comme ça à trente-quatre ans - allez courage - du nerf ! Je sors de la pharmacie - je sens le rythme de mes palpitations baisser d'un cran - sous le grand soleil de satan - je cherche où j'ai garé la bagnole - je marche au ralenti en cherchant mon ombre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article