Brothers in arms.

Publié le par BUK

rires et
pleurs
rythmes
mes secousses
maladives
comment puis-je faire autant de mal ?
pourquoi suis-je si cruel avec les gens que j'aime ?
pourquoi suis-je si cruel avec moi-même ?
je quitte les urgences d'un pas titubant comme hébêté
c'est bon pour ce soir m'a dit le toubib
ça ira - je démarre la bagnole - Dire straits
éclabousse plein phares les fragments d'obscurité
les jours raccourcissent - après le périmètre de sécurité
j'accélère un peu plus - je sens les chevaux qui poussent
j'essaye d'oublier dans le tonnerre de Brothers in arms.





Commenter cet article