Tout est noir.

Publié le par BUK

des barricades
des lambeaux
tout un enchevêtrement
de taules
de branches
devant ma porte
à la peau morte -
une gifle singe un coup
de vent - tornade de sentiments -
alluvions et sédiments -
le souffle battu d'une courte tête
sur la ligne d'arrivée défoncée -
elle carbure à la peine
au chagrin dès le matin -
ma mélancolie -
elle carbure plein pot
du saut du lit au coucher
toujours retardée -  la fatigue
accumulée comme un fardeau
qui me pilonne le corps -
radeau qui sombre -
mes veines charrient des ronces
d'amertume et tout est noir.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article