Aujourd'hui.

Publié le par BUK

je fous mon spleen au soleil
mon corps est un brasier incandescent
je marche sur des chardons ardents
et je domine la ville
j'évolue hors de ce monde étrange
et palpitant -
en déséquilibre la panique de l'angoisse
un dernier soleil
un dernier appel
une dernière douleur
une dernière pensée -
tout bouge autour de moi
je ne suis plus de la fête
tout bouge
tout bouge
tout bouge -
Hiroshima dans ma tête
un tsunami indescriptible
je ne sais plus ce que je fais là
et qui sont ces gens qui bougent
je me pose comme un insecte
doucement - lentement
là où mon coeur se meurt
mon corps se fond.

Commenter cet article