Mon repos.

Publié le par BUK

je flotte sous les effets secondaires
je titube sur les molécules
encaissées par mon estomac -
des yeux
une bouche
une mèche de cheveux
un être se réveille la nuit -
le peu de temps où je dors
pour vérifier si mon coeur
bat encore -
je suis au fond d'un trou
et je t'embarque avec moi -
pardon -
lorsque j'aurai éteint
toutes les bougies
de mon souffle serein
tu pourras à ton tour 
dormir un peu la nuit.

Commenter cet article