La Camargue.

Publié le par BUK

On se souviendra

la Camargue

comme dix ans

ont passés

comme des saignées

des cris et des fêlures

inassouvies -

on se souviendra

la Camargue

de l'odeur du paysage

rendu à l'état sauvage

de Havane et de mes bières

au bar de l'hôtel Marquez -

on se souviendra d'Aigues-Morte

et ce feu follet sur les remparts

nos silences avant le départ

quand le soir tombe

les hommes rient fort.

Commenter cet article