Néant.

Publié le par BUK

Le veilleur de nuit

laissera passer l'affaire

les sursauts de larmes

de la 102 -

les cris plaintifs

de la 08 -

les ravages de la folie

de la 37 -

il passera l'éponge

comme toutes ces chambres

avides de liberté -

il n'écrira rien

sur la feuille de service

de cette nuit-là -

comme un huit-clos

c'est le grand débarras

d'âmes folles en sursis -

jusqu'aux premières lueurs

du petit matin chagrin

la vie inonde le soleil du dehors -

tous ceux-là sont déjà mort

il écrira : Néant.

Commenter cet article