Up.

Publié le par BUK

je me retrouve en vert de gris
à fissurer mes insomnies
sous l'onde argentée de la lune
accrochée par un fil -
j'ai ricané aux deuils
j'ai malaxé ma glaise
j'ai fumé toutes mes pastels
je ne veux pas me foutre en l'air -
j'ai défilé en soutane
sous des néons caressants
une bougie qui me cramait les doigts
en ondulant -
lépreuse croûte séchée de sang
dans l'univers perdu pour un moment
l'ultime dégât triomphant dans ma tête -
chevrotines dans le coeur - la douleur
je me retrouve rouillé parmi tant d'allumés
à essayer de repousser la nuit de toutes mes forces
si menues soient-elles -
je suis affaibli mais je ne baisse pas les bras
je pousse quand même.

Commenter cet article

Alligators 427 10/10/2009 09:02


magnifique texte buklo...je t'embrasse bien fort,prend soin de toi.


BUK 10/10/2009 12:43


thanks whore ! on garde le cap hein ?