Vagabond.

Publié le par BUK

j'esquive
j'innonde mes petits carnets
de mots tristes -
je suis un vagabond
les poches vides
des halls de gare déserts
mais chauds -
je suis un vagabond
dans les forêts épaisses
des fois rentre du bois
pour des paysans -
pour un quignon
de pain et un bol de soupe
une couchette de paille
dans une grange - et au petit matin
je grimpe dans le premier train -
je suis un vagabond de mots
de paille et de poussière
et je marche dans mon désert -
en sifflotant le nez en l'air
un brin d'herbe entre les dents.

Commenter cet article