Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

fumée.

je crache de la fumée à longueur de journée sur les avenues pisseuses des villes endormies je n'ai pas l'air comme ça mais j'écris dans ma tête enfumée de milliard de cigarettes mes poèmes prennent vie de rien comme une chaussure usée qui bat le pavé...

Lire la suite

J'abdique.

ce soir j'abdique à trop lutter le roseau s'est plié sous ce poids infecte et puant de la maladie et de la fatigue qui l'accompagne - le poing levé depuis toujours l'aquarelle du sourire fiévreux vivant chaque seconde de chaque instant - c'est une injustice...

Lire la suite

Guillaume Depardieu. Un an déjà...

Guillaume Depardieu. Un an déjà...

j'avais entendu le refrain de guillaume " je fais ce que je veux de mon corps car je ne dispose pas de mon sort " je trouvais ça très fort. j'ai écris une chanson, qui n'a rien à voir, et j'ai utilisé cet extrait, tout en mentionnant que cette partie...

Lire la suite

A la benne.

on m'a balancé dans une benne à ordure - un matin clairet je sentais mauvais les rats m'ont rongé - pas de frein pour la patinoire c'est toi ou moi face à face sur le périph' à deux cent la gueule enfarinée de l'autre plein phares en éclairs frileux -...

Lire la suite

Vagabond.

j'esquive j'innonde mes petits carnets de mots tristes - je suis un vagabond les poches vides des halls de gare déserts mais chauds - je suis un vagabond dans les forêts épaisses des fois rentre du bois pour des paysans - pour un quignon de pain et un...

Lire la suite

Chorus 14.

C’est une chanson triste qui ne sort jamais des limites de la ville qui t’as vu mourir c’est une chanson triste qui balance seulement son tambour morbide sur les sourires que je peux offrir aux petites filles c’est une putain de chanson triste qui pue...

Lire la suite

Chorus 13.

Ai vu le père de Laetitia garé comme un pédé – de biais en allant à la librairie du rond point « Le passeur de mots » ai revu le père de Laetitia la tête tournée vers le magasin de fleurs « Nicole fleurs » ai traversé au passage clouté avec une vieille...

Lire la suite

Up.

je me retrouve en vert de gris à fissurer mes insomnies sous l'onde argentée de la lune accrochée par un fil - j'ai ricané aux deuils j'ai malaxé ma glaise j'ai fumé toutes mes pastels je ne veux pas me foutre en l'air - j'ai défilé en soutane sous des...

Lire la suite

Mon repos.

je flotte sous les effets secondaires je titube sur les molécules encaissées par mon estomac - des yeux une bouche une mèche de cheveux un être se réveille la nuit - le peu de temps où je dors pour vérifier si mon coeur bat encore - je suis au fond d'un...

Lire la suite

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>