Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sans ombre.

Je me suis mis dans de beaux draps la table à mon chevet - un râle lorsque je me suis réveillé j'aurai voulu que ce rêve t'émerveilles - il y a tant d'instants magiques dans ma vie de frissons que tout doit se prendre à l'unisson - capter une pensée sans...

Lire la suite

A la renverse.

A la renverse j'ai déchirée l'image floue - je me renverse de l'eau de pluie tombée cette nuit - nous tirerons des balles à l'envers pour ne pas nous tuer garder l'image fluide de nos vies endettées - par ce poison qui tue peu à peu je décroche les wagons...

Lire la suite

Point.

Sur les feuilles petits monticules de papiers le silence esquissé à rabâcher mes pauvres fripes de mots esseulés - sur ces putain de carnets en Moleskine un tohu-bohu chairsemé une fenêtre ouverte sur mon passé point.

Lire la suite

Les saules pleureurs.

Les saules pleurent dans le jardin expliquez-moi comment changer de destin ? la route est toute tracée derrière les plis des drapeaux étoilés - une fondation qui s'anéantie une ligne qui disparaît comme un mot raturé d'encens et de mépris - de la fumée...

Lire la suite

Les travailleurs.

Les ouvriers n'en foutent pas une broque je les vois de ma fenêtre - ces cadavres qui se lèvent tôt prennent des pauses toutes les heures à fumer - boire le reste d'un coca chaud fument et téléphonent et s'y mettent vraiment quand le chef de chantier...

Lire la suite

Les barreaux.

Il y a tant de barreaux au troisième étage de cet asile d'aliénés qu'il est impossible de se défenestrer mais cette mort est angoissante - je fais semblant de lire un vieux Tolstoï meurtri en attendant mon tour - ça parle de T.S avortées je vois dans...

Lire la suite

Carcasse.

J'explore la mythologie de ma nuit - dans les décombres je fouille avec violence cet être rance le coeur encore accroché à sa carcasse fumante.

Lire la suite

La glissière de sécurité.

c'est presque rien un retour dans ma ville morte plein phare je pleurs plein gaz sortir de là dévaler des vallées de cendres et d'âmes en suspend dans l'air glacé - je me fuis comme on oublie un hochet par terre ou sur un blacon sans vis-à-vis je me fuis...

Lire la suite

Un faux silence.

un faux silence s'est caché dans la house de ma guitare qui hurle la nuit de toutes ces notes manquées brisées par un blues en ré à reveiller les morts une forteresse immaculée se dresse comme un simple mur j'ai largué mon armure pour un habit de clown...

Lire la suite

Vagues vaines.

comme une octave inconnue mes oripeaux jetés à terre je marche sur cette plage de venin je marche comme le temps coule - d'affreux nuages burlesques pointent au loin tout un boucan derrière les forêts je ne songe à rien à tout je songe c'est tout - plus...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>