Juste mâcher mon couteau.

Publié le par BUK

Je balade mon refrain

ma folie - mon couplet

ma force et mon regret

ma tangente et mes arguments

ma bague sur mes doigts d'os

ma langue lourde et revêche

ma peau inondée de soleil -

il faut au moins de la vitamine

dans ce corps que je déplore

cette escalade - ce lourd sanglot

sans larme apparente

le poids des mots comme un chariot

brancard hurlant ce chant du passé -

leitmotiv congestionné

à l'abri des palpitations

ne pas trop m'efforcer -

reprendre mon foutu souffle

foutu - perdu pour perdu

reprendre ma vie fade

me montrer tel que je suis

morceau de graisse et esprit -

qui a un mal de chien

pour atteindre la dernière marche de l'estrade -

juste mâcher mon couteau.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article