Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Au milieu de nulle part.

Du tellurique dans ma torpeur juste une averse de flocons juste de la pluie gelée pas d'orage pas de lune juste le froid qui me brise les os juste la petite lumière qui scintille comme un coeur bat son immuable tempo le temps que ça passe que le temps...

Lire la suite

Fumée flocons.

Fumée flocons le ciel est lourd tout est blanc comme un bruit sourd - sorti d'un rêve éveillé juste le temps d'humer l'air frais - retrouver l'émerveillement d'un souvenir d'enfance - mais tout est déjà si loin fumée flocons rare pour la région rare pour...

Lire la suite

La ligne de vie.

Elle court la ligne de vie de ma main elle se gonfle comme un torrent d'un printemps rêvé elle poursuit sa route elle plonge dans l'étrange manège quelle ligne court le long du long chemin ? la lame du petit sabre la suit elle ne sait plus où elle en...

Lire la suite

Suicide.

rassasié de torpeur masquée j'ai déchiré des pages mes journaux mes carnets comme un fou sous la neige - j'ai bifurqué sur l'aire d'arrêt d'urgence de ma folie - je me suis fais du mal au son du chari-vari petite cascade qui déambule derrière la cabane...

Lire la suite

Sur la neige.

j'ai inversé mes états d'âme tout ça est parti en éclats pour quelques flocons qui sonnent à l'unisson de ma peine - je me suis soulevé comme un ogre immonde je me suis consolé avec un drap souillé de blessures épouvantables - il a trop neigé je suis...

Lire la suite

Ces connards.

Plus dure sera la chute échange une vie contre une volute - un volet claque et le monde survit sans moi - je m'en réfère aux pierres tombales suivant les pas de mes semelles épaves - je respire le ciel gris je fais un bras d'honneur à la pluie - ils ne...

Lire la suite

Seul.

Seul pour réveiller les sages le silence me met à l'ouvrage redorer ma page - seul à remuer ce tohu-bohu funeste - seul à patauger sur le parquet ciré - luisant comme un jour sans fin - énumérer sur les doigts de mes mains mes amis terriens.

Lire la suite

La lutte.

Je fais des ricochets avec ce qu'il me reste de force je m'en remet à l'écorce de cet arbre agonisant - le seul à perte de champs tout deviendra poussière et encens - flingué pour une lutte perdue d'avance.

Lire la suite

1 2 > >>