Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Chorus 20.

Léviathan mort-né avec de la douleur partout sortant en jets indécis de ses tripes – je regarde le monde et le monde me tire la langue et s’en fout pas mal -

Lire la suite

Le gouffre.

ses rêves sont plus fous que les quatres murs où je m'enferme avec mes pilules et mes cachets et ma fumée que je crache à longueur de journée au rythme de mon spleen de mes pensées nauséabondes qui divise en deux le monde et moi - j'ai le temps de regarder...

Lire la suite

Chorus 19.

C’est un jeu d’enfant je vous salue Marie pour eux je suis le curé curé-bonne-pomme et ils s’embrassent devant moi et je ne dois rien ressentir je suis curé curé pour la bonne cause les embrassades – les cérémonies sont jouées aux échecs si je gagne je...

Lire la suite

Abandonné.

tu m'as laissé tomber sur une vis platinée l'encre a jailli noire le plus possible abandonné au vent comme une feuille perdue j'ai erré les squares sans bancs à perdre haleine à cracher ton nom la nuit est tombée comme d'habitude je me suis écroulé la...

Lire la suite

Chorus 18.

L’abandon ne tolère pas la pitié – j’en ai marre de penser à ça – ça se trouve contrarié la nuit venue et l’on y pense – bien loin de la fille qu’on aime – ou que l’on croit aimer et tout ça s’entremêle à la perfection dans la tête qui n’attend plus rien...

Lire la suite

Nuit d'orage

après la nuit d'orage j'ai flanché du sang dans l'évier mon corps en lévitation des bouts de peau qui grattent et tombent - le cri de la nuit dans ma tête lézardée d'éclairs - des hauts-le-coeur en tonnerre éclatant bercée par le spectacle de ma table...

Lire la suite

L'heure d'hiver.

Parce que le vent est une baffe dans la gueule et la pluie un coup de pied dans les côtes - que mon père me traite de traîne-savate que je me rend compte que ça fait un an - que je me bat contre le tumulte latent de la dépression. On a beau faire - on...

Lire la suite

Le masque.

plus amère que douce elle caresse le chat et me crie dessus - je planque tout ce qui déborde les naufrages et les enjoliveurs perdus dans un virage trop serré - j'évite son regard dressé sur les raisons de mon tourment je préfère rire dans ma tête dans...

Lire la suite

La nuit Sarkozy.

Chanson - Novembre 2007. mes nuits sont bleues et j'ai le temps qu'il faut sur mon carton au moins je peux dormir quand ça caille trop la bouteille me tient éveillé Paris scintille la nuit Paris n'est qu'une vitrine pourrie la douche écossaise du matin...

Lire la suite

1 2 3 4 > >>