Dimanche blues.

Publié le par BUK

dimanche à compter
les heures qui défilent
comme des serpentins
bien trop malins -
comme ces douleurs
tenaces dans ce putain de corps -
si je pouvais le foutre à la benne
assis sur le lit
le regard perdu
dans le mississippi -
plusieurs heures dans le vide
entre tremblements vertiges et nausées
le regard perdu dans un ciel
bleu pétant pourtant si beau  -
que les larmes coulent pour rien.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

whore 20/09/2009 12:01

pas mieux aujourd'hui pour moi...mais pour toi un sourire quand mêmebisous buklo